Crise des César : l’Académie s’apprête à proposer à Dany Boon de choisir tous les films récompensés cette année

En réponse à la crise qui couvait depuis plusieurs mois, l’Académie privée de direction cherche une issue de court-terme qui soit plébiscitée par ses membres. L’acteur et réalisateur français fait office de figure populaire du cinéma, mais est également connu pour son exigence artistique et son amour des petits films produits en annexe 3.

L’annonce devrait être faite dans les heures à venir : Amédée Magaugie, le médiateur fraîchement nommé par le CNC pour déminer la crise ouverte par la démission de la direction de l’Académie des César, souhaite confier à Dany Boon le soin de désigner les films honorés par les César 2020, dont la cérémonie doit avoir lieu le 28 février. L’idée a été testée discrètement auprès de plusieurs membres de l’Académie, avant de fuiter et d’être confirmée par un porte-parole du médiateur.

Le milieu a applaudi cette première proposition du médiateur du CNC, dans un élan d’unanimité qui n’avait pas traversé le monde du cinéma français depuis la dernière tentative de réforme de l’intermittence. Un producteur consulté par le médiateur en coulisses souligne un choix « à même de fédérer toute la profession, créateurs comme techniciens ».

Dany Boon ne pouvait être contacté pour le moment, son entourage précisant qu’il n’y aurait « pas de réaction avant toute annonce potentielle de l’Académie ». Un fin connaisseur du milieu du cinéma nous confiait cependant que cette proposition était une forme de revanche ultime pour le réalisateur, longtemps snobé par les César malgré l’immense succès de ses films.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.