Le technicien local vivait bien en région (mais pas la bonne)

L’équipe de tournage d’un petit film annexe 3 a été surprise. Alors qu’ils tournaient déjà depuis quelques semaines à Bordeaux, l’équipe technique a découvert avec stupéfaction que le stagiaire déco, Paul (le nom a volontairement été modifié), engagé comme « local », n’habitait pas à Paris.

Steadicamer : il rate son selfie et écope de 3 mois de suspension

Il avait pourtant mis les formes : le contre jour, les lunettes de soleil, la casquette à l’envers et bien entendu les hashtags de référence (#matos #biggear #verygoodfeature #muscle) mais rien n’y a fait. Lorsque Bastien a posté sa photo sur les réseaux sociaux, ce dernier était loin d’imaginer qu’elle n’allait recueillir que 37 likes.

MI6 : le tournage à Paris n’aurait employé que 2986 intermittents français

Un rapport accablant de la Ville de Paris rapporte que le tournage parisien du blockbuster américain n’aurait pas tenu ses engagements d’embaucher 3000 intermittents français pour le tournage. Pour compenser, plusieurs mesures sont à l’étude, dont un retour d’expérience des techniciens américains par des formations Pôle Emploi/Afdas.

La ceinture de sécurité est désormais facultative pour les techniciens embarqués en voiture

Voilà un nouvel amendement au code de la route qui devrait ravir tout directeur de production responsable d’une équipe de cinéma embarquée en voiture pour les besoins d’une séquence de film.

Shoot’Air: Une vignette pour les tournages les moins polluants

Ce fut l’un des derniers amendements adopté par l’Assemblée Nationale avant que cette dernière ne ferme ses portes pour congé électoral, la vignette initialement prévue pour catégoriser les véhicules (en place depuis janvier 2017) s’étendra désormais au tournage de productions audiovisuelles. Cette mesure rentre en vigueur ce mardi et devrait laisser un temps d’adaptation de 3 mois afin que directeurs de productions et régisseurs généraux s’accommodent de cette nouvelle obligation.